/ Contact / 04.78.17.37.36
/ / / /

RAJEUNISSEMENT DU REGARD

 

Ce n’est pas la lumière qui manque à notre regard, c’est notre regard qui manque de lumière

Gustave Thibon

 

 

 

 

 

 

Le regard ne concerne pas seulement les cernes mais un ensemble composé de la partie inférieure du front, des sourcils, des paupières supérieures et inférieures et de la zone péri orbitaire.

 

 

 

 

Combler les cernes :

Pour le traitement des cernes en creux sans poche ou avec poche légère, un produit à base dacide hyaluronique est le seul produit recommandé pour cette zone délicate.

L’injection se fait plutôt avec une canule mousse pour éviter un hématome. L’acte est très peu douloureux, la plupart des produits contiennent de la lidocaïne (anesthésiant).

 

 

Le traitement d’une cerne pigmentaire foncée et violacée est plus difficile. On aura recours à un peeling dépigmentant à répétition, au laser vasculaire, à la carboxythérapie, …

 

 

 

Les sourcils :

Ils peuvent être traités par l’action de la toxine botulique vers la tête du sourcil et la queue du sourcil. Le maquillage permanent ou la greffe de cheveux peuvent également  redessiner ou refaire des sourcils.

 

 

 

Les rides du lion :

Elles peuvent, pour diminuer l’air sévère, être injectées par de la toxine botulique afin de les détendre. C’est aujourd'hui l’indication la plus demandée.

 

 

 

La vallée des larmes :

Elle démarre du coin de l’œil jusqu’à la base du nez et peut être injectée par divers produits de comblement. Notamment l’acide hyaluronique fortement reticulé, qui,  en soutenant les tissus entraine un réel raffermissement du regard.

 

 

 

Les pattes d’oie :

Elles aussi sont la grande indication de la toxine botulique. Elle va diminuer la contraction du muscle du sourire (orbiculaire) et ainsi donner un regard plus ouvert et reposé.

 

 

 

 

Il est évident que dans les cas où les poches sous les yeux sont trop importantes et les paupières supérieures trop lourdes, seule la chirurgie pourra traiter le problème pour une action radicale.

 

 

 

La blépharoplastie supérieure :

Elle consiste à enlever sous anesthésie locale l’excès de peau qui entraine un regard lourd et fatigué. L’intervention laisse une cicatrice fine invisible dans le pli de la peau.

 

 

 

La blépharoplastie inférieure, sous anesthésie locale ou neurolept, est la seule intervention permettant d’enlever l’excès de graisse et retendre la peau avec une cicatrice invisible à la limite des cils.

 

 

 

 

Quant à l’aspect fripé et au petites rides des paupières, les peelings spécifiques et les lasers fraxellisés sont utiles et efficaces.

 

 

La chirurgie et les traitements resurfacing des paupières entrainent une éviction socioprofessionnelle obligatoire de quelques jours à une semaine.

 

 

 

 

 

Les traitements combineront donc :

 

 

  • La toxine botulique pour les rides d’expression du front et des pattes d’oie.

 

 

 

  • Les peelings ou lasers pour l’aspect ridé et fripé des paupières. 

 

  • La chirurgie pour la ptose des paupières supérieures et des poches des paupières inférieures.

 

 

 

Suites :

 

 

Plus ou moins importantes suivant les techniques utilisées. 

Œdèmes. Ecchymoses possibles lors des injections.

Rougeurs et pelage pour les peelings ou lasers, avec, dans certain cas une éviction socio-professionnelle de quelques jours à une semaine.

 

 

 

Contre-Indications : 

 

 

Anticoagulants oraux.

Anti-inflammatoires. Arrêt de l’aspirine 1 semaine avant.

 

 

Survolez sur les photos pour voir après l'opération
blépharoplastie regard lyon
blépharoplastie regard lyon
peeling regard lyon
peeling regard lyon

Tarifs

Le tarif varie en fonction du traitement.
< Retour Nous contacter
Clinique Crillon - 96 rue Crillon - 69006 LYON -